Qui sommes-nous?

Le Cinéma sans Auteur (CsA) est un mode de réalisation socio-cinématographique basé sur l’utilisation d’une caméra immersive, participante, inclusive et horizontale, partagée entre des techniciens du CsA et des collectivités exclues du monde audiovisuel et cinématographique (habitants de quartiers, monsieur tout le monde, etc.).

Les outils techniques sont mis à la disposition des habitants et au service de leurs imaginaires, de leurs visions, de leurs idées et de leur vécu.

Nous créons avec chaque participant des temps de tournages et des temps de visionnages de ces rushs pré-montés, suivis de réflexions tant sur le contenu que sur l’esthétique du matériel pour faire avancer le scénario du film.

L’environnement naturel des habitants, le quartier (Plateau-Monde) se transforme momentanément en Plateau de cinéma. Le modèle de production du CsA s’adapte au temps social, aux rythmes de vie et aux activités quotidiennes des différentes personnes participantes. Ainsi, le Plateau-Monde se peuple petit à petit de différents processus de réalisations de films (courts-métrages, moyens ou longs-métrages), à des rythmes et des lieux divers que nous regroupons dans un et/ou plusieurs DvDs, ceux d’habitants et d’un quartier.

Le CsA né d’une étude critique de l’Histoire du cinéma et de la nécessité de «situer» les savoirs et savoirs-faire audiovisuels dans une pratique populaire et quotidienne. C’est en renonçant à la notion d’auteur tel qu’elle a été construite en Occident que l’équipe du CsA se met à disposition des personnes «sans connaissance» préalable autour de cet art. Cinéma sans Auteur vise une émancipation sociétale par le biais d’une fabrique d’images cinématographique commune, horizontale et populaire.
Depuis 2006, CsA crée des interventions audiovisuelles, notamment à Madrid, engendrant création collective, appropriation sociale de l’art et connaissance critique sur l’individu et la réalité sociale qui nous entourent.
Les thèses initiales se trouvent dans un premier ouvrage publié en novembre 2008 à Madrid par le Centre de Documentation Critique: Manifiesto del Cine sin Autor. Realismo Social Extremo en el siglo XXI. (Version 1.0). Gerardo Tudurí. Madrid, 2008.
L’édition du Second Manifeste. Cine XXI. La Politica de la Colectividad. 2.0. est en cours de préparation.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s